Syndrome Prémenstruel

Syndrome prémenstruel : que faire ?

Il est difficile de prendre en charge la totalité des symptômes du syndrome prémenstruel  . Il est cependant possible de les diminuer, voire de les éviter en privilégiant une certaine hygiène de vie.

Quelques conseils


• Un régime alimentaire équilibré est conseillé, avec une réduction de la consommation de boissons excitantes et de tabac.
• La pratique d’une activité physique est recommandée. En outre, les techniques de relaxation permettent souvent de réduire le stress et l’anxiété, responsables de l’irritabilité et des sautes d’humeur.
• Se ménager à l’approche de cette période du cycle, privilégier calme et sommeil.
Petit à petit, chaque femme se découvre et connaît les meilleurs moyens pour faire face au syndrome prémenstruel   : relaxation, exercice physique, régime alimentaire.

Bon à savoir
Quelques jours avant l’arrivée des règles, il est conseillé d’éviter de consommer du sel, ce dernier favorisant la rétention d’eau dans les tissus.


La supplémentation


Les symptômes sont souvent liés à des apports en micronutriments insuffisants par rapport aux besoins de l’organisme.
C’est pourquoi des compléments alimentaires composés de vitamines, minéraux et oligo-éléments peuvent vous aider à lutter contre le syndrome prémenstruel   :

Le magnésium régule les transmissions nerveuses (neuro-musculaire et neuro-psychique) et contribue au fonctionnement normal du système nerveux, à la fonction musculaire et au maintien d’une ossature normales.
Le zinc contribue au fonctionnement normal du système immunitaire et à protéger les cellules contre le stress oxydatifn d’une ossature normale.
La vitamine E contibue aide à protéger les cellules contre le stress oxydatif.
● Co-facteur du zinc et du magnésium, la vitamine B6 contribue à la formation normale des globules rouges est essentielle dans le métabolisme de l’hémoglobine et au métabolisme normal des protéines et du glycogènede nombreuses protéines.

Pour traiter le syndrome prémenstruel  , il existe également d’autres alternatives qui peuvent être prescrites par votre médecin, selon le mode de contraception que vous avez choisi.


© Laboratoire CCD | Contact | Mentions légales et Transparence des liens | www.mangerbouger.fr
Mise à jour le 29 septembre 2015