Les lactobacilles sont-ils utiles pour lutter contre les mycoses et les vaginoses ?

Lorsque l’équilibre de la flore vaginale est rompu, les défenses naturelles, qui dépendent en grande partie des lactobacilles naturellement présents dans le vagin, sont insuffisantes.

Chaque femme possède une flore vaginale qui lui est propre avec un pourcentage déterminé de lactobacilles. Pour lutter contre les mycoses et vaginoses dues à des dérèglements de la flore vaginale, il est important de fournir des lactobacilles de bonne qualité en bonne quantité. Le lactobacille le plus souvent présent dans flore vaginale est le lactobacillus crispatus (48% des lactobacilles) mais on retrouve également d’autres souches de lactobacilles. Chaque souche a donc son importante. C’est pour cette raison qu’il est préférable de choisir un produit offrant plusieurs souches de lactobacilles.

FAQ Mycoses et vaginoses

Vos questions, nos réponses


© Laboratoire CCD | Contact | Mentions légales et Transparence des liens | www.mangerbouger.fr
Mise à jour le 29 septembre 2015