Comment limiter le risque de vaginose ?

Afin de limiter le risque de vaginose, les conseils classiques en matière d’hygiène intime sont à suivre avec attention : les toilettes intimes sont importantes mais ne doivent pas être excessives. Elles ne doivent pas être trop fréquentes et la douceur doit être de mise : éviter les produits antiseptiques et les savons parfumés ainsi que les douches vaginales.

Il est nécessaire de toujours s’essuyer de l’avant vers l’arrière, d’éviter de porter des tampons périodiques et dans tous les cas, de les changer très régulièrement. En matière de sous-vêtements, le coton est préférable aux matières synthétiques.

Votre médecin peut vous proposer des produits contenant plusieurs souches de lactobacilles.

FAQ Mycoses et vaginoses

Vos questions, nos réponses


© Laboratoire CCD | Contact | Mentions légales et Transparence des liens | www.mangerbouger.fr
Mise à jour le 29 septembre 2015