Les rapports sexuels peuvent-ils provoquer des gênes urinaires ?

À l’adolescence et à l’âge adulte, on note une augmentation des gênes urinaires chez la femme, favorisée par les rapports sexuels et la grossesse.

Il est cependant rare qu’une gêne urinaire soit causée par un micro-organisme d’origine sexuelle. Dans les faits, les rapports sexuels peuvent effectivement influencer la survenue d’une gêne urinaire, notamment par la pénétration dans le vagin, qui peut entraîner une ouverture momentanée de l’orifice de l’urètre. Dès lors, les bactéries présentes à l’entrée de l’orifice vaginal peuvent pénétrer dans la vessie. Il est conseillé d’uriner après un rapport sexuel.

Enfin, l’utilisation d’un diaphragme ou d’un spermicide peuvent également favoriser la survenue d’un épisode.


© Laboratoire CCD | Contact | Mentions légales et Transparence des liens | www.mangerbouger.fr
Mise à jour le 29 septembre 2015