Les enfants peuvent-ils souffrir de gêne urinaire ? Comment la reconnaître ?

Les infections urinaires ne sont pas fréquentes chez les enfants. Cependant, il convient de consulter rapidement votre médecin car elles peuvent laisser supposer des anomalies des voies urinaires.

Chez les nourrissons, ce sont les garçons qui sont le plus souvent atteints. En revanche, dès l’âge d’un an, la prédominance féminine se retrouve. Chez le nouveau-né et le nourrisson, seuls le test des bandelettes (en cabinet) et l’ECBU   (examen cytobactériologique des urines) permettent de poser un diagnostic certain car les symptômes sont variables et non spécifiques : fièvre inexpliquée, troubles digestifs, perte d’appétit, cassure dans la courbe de poids, altération de l’état général. La persistance et l’intensité de ces signes doivent vous amener à consulter.

Chez l’enfant plus grand, les signes plus distinctifs de l’infection urinaire (brûlures lors de la miction, envies impérieuses, sang dans les urines…) peuvent-être présents, tout comme une énurésie (pipi au lit alors que l’enfant est habituellement propre).


© Laboratoire CCD | Contact | Mentions légales et Transparence des liens | www.mangerbouger.fr
Mise à jour le 29 septembre 2015