Je n’arrive pas à tomber enceinte, que puis-je faire pour mettre toutes les chances de notre côté ?

Il s’agit bien souvent de simplement faire preuve de patience. Quelques petits conseils valent néanmoins la peine d’être suivis. L’une des causes de difficultés souvent identifiée concerne la période idéale pour concevoir. En effet, les rapports sexuels ne sont féconds qu’à la condition d’avoir lieu autour du 14e jour du cycle (pour un cycle régulier de 28 jours, le 1er jour du cycle correspondant au 1er jour des règles).

Il existe en pharmacie des kits d’ovulation   qui permettent d’identifier la période d’ovulation  . Il convient également d’éviter la consommation de substances potentiellement nocives telles que le tabac, l’alcool ou la caféine. Par ailleurs, le poids constitue un élément important de l’équilibre à atteindre pour concevoir un enfant.
Pour des raisons différentes, une maigreur excessive ou un excès pondéral peuvent être des obstacles à la réalisation de son désir d’enfant. Ainsi, un régime sain et adapté, composé d’aliments riches en fibres, de protéines végétales, de produits laitiers entiers, de glucides complets et d’aliments en vitamines peut s’avérer utile, tout comme la pratique régulière d’une activité physique.

Parmi les facteurs d’échec régulièrement cités, se trouve le stress oxydatif. Un état de forte anxiété diminue les chances d’avoir un enfant en provoquant une diminution, voire une disparition de l’ovulation  . Il est d’ailleurs à noter que la succession de tentatives infructueuses peut entraîner un stress suffisant pour, à son tour, diminuer les chances de succès. Il convient donc d’éviter ce cercle vicieux, de se détendre, de se reposer et éventuellement de demander l’aide d’un spécialiste. Enfin, si la situation perdure, il faut accepter de consulter un médecin pour en parler.


© Laboratoire CCD | Contact | Mentions légales et Transparence des liens | www.mangerbouger.fr
Mise à jour le 29 septembre 2015