Contraception

DIU au cuivre

Avant la pose d’un dispositif intra-utérin (DIU  ), il est indispensable de consulter son médecin pour un entretien et un examen gynécologique. Cela permet d’obtenir des renseignements, de poser des questions et de choisir le stérilet   qui vous convient le mieux en connaissance de cause.

Le moment

La pose s’effectue lors d’une consultation simple et rapide, le plus souvent à la fin des règles car c’est le moment où le col de l’utérus est le plus ouvert.
Parfois, la pose peut être effectuée à un autre moment du cycle (si vous prenez la pilule, s’il s’agit d’un remplacement de stérilet   ou bien s’il s’agit d’une contraception d’urgence).
Lors de la pose, de légères crampes utérines qui ressemblent à des contractions peuvent apparaître mais elles disparaissent progressivement après un certain temps d’adaptation.


La surveillance

Une visite deux à trois mois après la pose est recommandée pour faire le point sur la tolérance du DIU   et surveiller la présence des fils.
Le DIU   au cuivre est une méthode contraceptive mécanique et peu contraignante. Quelques inconvénients sont tout de même à connaître.
Dans un faible pourcentage de cas et surtout au cours des 6 premiers mois, il peut arriver que les règles soient plus abondantes.
Il existe un faible risque infectieux, essentiellement dans les trois semaines après la pose, en raison de l’insertion d’un corps étranger dans l’utérus en présence de bactéries dans la cavité vaginale. Le risque infectieux demeure très faible car avant toute pose de DIU  , une désinfection locale par antiseptiques locaux est fortement recommandée.

Enfin, l’expulsion du DIU   est très rare. Il faut tout de même consulter son médecin une fois par an.

Dans tous les cas, il est important de consulter rapidement en cas de douleurs, de fièvre, de saignements anormaux, de pertes colorées ou malodorantes, de retard de règles ou de disparition des fils.


Le retrait

Un stérilet   au cuivre doit être retiré entre 5 à 10 ans après sa pose, selon le modèle. Le retrait est facile et indolore : le médecin saisit les fils à l’aide d’une pince et tire doucement. Le DIU   au cuivre peut être retiré quand on le souhaite et le retour à la fécondité est rapide.


© Laboratoire CCD | Contact | Mentions légales et Transparence des liens | www.mangerbouger.fr
Mise à jour le 29 septembre 2015