Contraception

DIU au cuivre

En France, les dispositifs intra-utérins (DIU  ) n’ont pas toujours eu le vent en poupe et ont fait les frais de certaines idées reçues…

Qu’en est-il réellement, par rapport aux autres méthodes contraceptives ?


• Le DIU   au cuivre n’est plus efficace quand on prend des AINS (anti-inflammatoires non-stéroïdiens comme l’aspirine).

FAUX : une étude sur 873 femmes a montré que l’efficacité du DIU   au cuivre n’est pas altérée par les AINS ou d’autres médicaments9. En effet, le cuivre a un effet spermicide qui assure l’efficacité de la méthode.


• Il est difficile de tomber enceinte après le retrait d’un DIU  .

FAUX : e retour à la fécondité à un an est comparable avec la pilule10.


• On ne peut pas se faire poser un DIU   au cuivre quand on a jamais eu d’enfant.

FAUX : ’est la stabilité du comportement sexuel qui détermine le sur-risque infectieux, limité aux trois semaines suivant la pose10


• Les DIU   ne sont pas plus efficaces que la pilule.

FAUX : en usage courant, le taux d’échec est inférieur à 1 % contre 8 % pour la pilule oestro-progestative11 à cause des oublis fréquents.


• Les DIU   aux hormones et les DIU   au cuivre n’ont pas la même efficacité.

FAUX : des études ont montré que les deux types de DIU   avaient la même efficacité contraceptive10


• Les DIU   au cuivre augmentent le risque de grossesse extra-utérine

FAUX : on constate dix fois moins de grossesses extra-utérines avec un stérilet   qu’en l’absence de contraception10

9 Thonneau P et al. Risk factors for IUD failure : results of a large multicentre case-control study. Hum Reprod Advanc 2006.

10 Stratégies de choix des méthodes contraceptives chez la femme. ANAES, décembre 2004.

11 Trussell J. Contraceptive efficacy. Dans : Hatcher RA et al. Contraceptive technology : eighteenth revised édition. New York : Ardent Media, 2004.


© Laboratoire CCD | Contact | Mentions légales et Transparence des liens | www.mangerbouger.fr
Mise à jour le 29 septembre 2015