J’allaite mon enfant, ai-je besoin d’une contraception ?

Il est important de prendre conscience qu’il existe des risques de tomber enceinte pendant l’allaitement. Ce n’est pas une méthode de contraception efficace. Toutefois, la probabilité d’une grossesse est faible si toutes les conditions suivantes sont réunies, sans exception :
• vous n’avez eu aucune menstruation, ni même une simple perte de sang dans les 8 semaines qui suivent l’accouchement ;
• vous nourrissez votre bébé exclusivement en l’allaitant (au sein jour et nuit, à l’exclusion de tout autre aliment).
• l’intervalle entre 2 tétées est inférieur à 6 heures.

Pour ne pas risquer de grossesses trop rapprochées, demandez conseil à votre médecin et choisissez avec lui une contraception adaptée (utilisation de préservatifs, spermicides, D.I.U. au cuivre -dispositif intra-utérin- 4 à 6 semaines après l’accouchement, ou diaphragme -6 à 8 semaines après la naissance-).
En revanche, il est déconseillé d’utiliser des contraceptifs micro-progestatifs qui peuvent diminuer la lactation. Les oestro-progestatifs sont eux contre-indiqués à cause du risque thrombotique majeur. En revanche, certaines pilules spécifiques sont indiquées en post-partum  .

En cas de rapport à risque, n’hésitez pas à consulter votre médecin, qui vous conseillera une contraception d’urgence : D.I.U. au cuivre ou pilule du lendemain.

FAQ Allaitement

Vos questions, nos réponses


© Laboratoire CCD | Contact | Mentions légales et Transparence des liens | www.mangerbouger.fr
Mise à jour le 29 septembre 2015